3. La migraine ophtalmique 

 

20 à 30% des patients migraineux

 

La migraine, de façon générale, est une maladie fréquente, qui affecte une grande partie de la population, principalement les jeunes adultes et les femmes. Cette maladie complexe encore mal reconnue, peut avoir des conséquences aussi bien dans la vie quotidienne, qu’au niveau professionnel.

La migraine se caractérise par la survenue de maux de têtes aussi appelés céphalées. Ces céphalées surviennent par crises, on parle alors de crise de migraine. Sans traitement, ces crises durent en général de 4h à 72h. La douleur ressentie est modérée à intense, unilatérale (d’un seul côté de la tête) et pulsatile (sensation de « battement de cœur au niveau de la tête). Ces céphalées peuvent être associées à d’autres symptômes comme des nausées, des vomissements, une sensibilité à la lumière (photophobie) et aux bruits (phonophobie). De plus, la douleur peut être aggravée par l’activité physique de routine (marche, montée des escaliers…).

Bien que les causes ne soient pas bien établies, certains facteurs déclenchants peuvent être à l’origine de la crise migraineuse.

 

Migraine avec aura typique

 

La migraine ophtalmique, aussi appelé migraine avec aura, touche environ 20 à 30% des migraineux.

L’aura est un ensemble de symptômes survenant en général avant ou pendant la crise de migraine. C’est ce qui la différencie d’une migraine dite « sans aura ». Ces symptômes sont essentiellement d’ordre visuels, mais cela peut également être des troubles sensitifs, du langage et/ou de la parole. Ils se développent progressivement et peuvent durer jusqu’à 1h.

Bien que réversibles et généralement non graves, ils peuvent être très handicapants pour le migraineux qui en souffre.

Dans la migraine ophtalmique, les symptômes visuels sont les plus fréquents, on peut retrouver des symptômes tels que :

  • des tâches brillantes et lumineuses,
  • des tâches noires ou aveugles dans le champ visuel,
  • des « flashs» lumineux,
  • une vision déformée,
  • ou encore une perte partielle de la vision.

On peut également retrouver des symptômes sensitifs comme des fourmillements, des picotements ou des engourdissements ainsi que des troubles du langage et de la parole.

Pour aider les patients à soulager leur symptôme et leur crise de migraine, il existe actuellement des alternatives non médicamenteuses ainsi que des traitements de fond et de crise pour aider les patients atteints de migraine ophtalmique.

Les articles pour comprendre la migraine ophtalmique :

Magazine de la migraine

Le magazine de la migraine a été développé en collaboration avec notre partenaire “La clinique de la migraine”. Nous essayons de vous expliquer simplement la migraine et de vous tenir informé des dernières innovations scientifiques. Bien comprendre sa maladie est déjà un grand pas en avant. Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer (environ 1 lettre par mois).

Newsletter

Ne manquez pas nos innovations !

Merci !

0
Menu