#2 Le diagnostic de la migraine vestibulaire

Août 18, 2021 | Magazine de la migraine, Migraine vestibulaire

MIG SPRAY traitement préventif des crises de migraine

International Headache Society

Aucun test sanguin ou d’imagerie ne permet le diagnostic. Mais l‘International Headache Society et d’autres organisations ont récemment établi les premiers critères pour aider votre médecin à diagnostiquer ce trouble.

Vous pourriez souffrir d’une migraine vestibulaire si :

  • Vous avez des migraines ou en avez eu dans le passé.
  • Vous avez au moins 5 épisodes de vertiges qui vous donnent l’impression de tourner ou de bouger. Ce n’est pas la même chose que le mal des transports ou la sensation d’évanouissement.
  • Ces sensations durent entre 5 minutes et 72 heures.
  • Vos symptômes sont modérés à graves. Cela signifie qu’ils vous empêchent d’accomplir vos tâches quotidiennes ou qu’ils sont si graves que vous ne pouvez rien faire du tout.
  • Au moins la moitié des épisodes se produisent avec l’un des symptômes de migraine suivants :
    • Un mal de tête qui présente deux des caractéristiques suivantes : il est unilatéral, pulsatile, modéré à sévère ou s’aggrave avec l’activité.
    • Sensibilité à la lumière ou au son.
    • Vision de lumières scintillantes ou clignotantes (aura migraineuse).

Attention à l’AVC

Attention à l’accident vasculaire cérébral (AVC) du tronc cérébral. En plus du vertige, vous pouvez avoir un engourdissement, une faiblesse, des difficultés à parler et d’autres symptômes d’un accident vasculaire cérébral. Si vous présentez l’un de ces symptômes, ou si vous avez un nouveau vertige qui n’a pas été diagnostiqué, appelez immédiatement une aide d’urgence.

Les articles pour comprendre la migraine vestibulaire :

Newsletter

Ne manquez pas nos innovations !

Merci !

Share This
0
Menu