Guide migraine, comment soulager une migraine ?
Le guide de la fibromyalgie par Naturveda
Comment soigner la fibromyalgie - Guide de la fibromyalgie
Naturveda » Blog santé et bien-être de Naturveda » Les effets du stress sur la fatigue oculaire

Les effets du stress sur la fatigue oculaire

Juil 18, 2022 | Blog santé et bien-être de Naturveda, Nature au service de la santé

La vision : un sens fragile

Les 5 sens se développent avant même que l’enfant naisse. La vue est le sens qui apparaît en dernier, aux alentours de 32 semaines de gestation.soin de la vue

La vision est un système complexe et très fragile. L’œil s’apparente au fonctionnement d’un appareil photo. La pupille joue le rôle du diaphragme et le cristallin s’occupe de la mise au point pour faire converger les images vers la rétine. Cette dernière est composée de multiples récepteurs permettant d’analyser les couleurs et les formes lorsque tout fonctionne correctement. Ces récepteurs envoient les informations au cerveau pour qu’il puisse les traiter et les intégrer afin de prendre connaissance du monde qui l’entoure.

L’ensemble des structures qui soutiennent le fonctionnement de la vue est d’une grande fragilité. Les troubles visuels peuvent être la conséquence d’un défaut visuel présent à la naissance, d’une anomalie de l’œil, d’une pathologie oculaire ou tout simplement d’un vieillissement de l’œil et de l’ensemble de ces structures. En France, 68,4% des personnes sont touchées par des troubles de la vision.

Quels sont les troubles de la vision ?

Il existe plus d’une trentaine de troubles de la vision. Parmi eux, nous pouvons citer l’achromatopsie (anomalie de perception des couleurs), l’albinisme (malvoyance due à une dépigmentation des yeux), l’amétropie (troubles de la réfraction qui empêche la vision nette), l’asthénopie (fatigue oculaire, incapacité à effectuer une tâche visuelle soutenue), le daltonisme (trouble de la vision des couleurs), un glaucome (maladie du nerf optique), la myopie (trouble de la vision de loin), l’hypermétropie (trouble de la vision de près), la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et bien d’autres…

Quelles sont les causes des troubles de la vue ?

Les causes des troubles de la vue sont multiples. Bien souvent, il s’agit d’un caractère génétique qui affecte la forme de l’œil, du cristallin, de la cornée, l’opacité des structures, le fonctionnement des récepteurs rétiniens (cônes et bâtonnets), l’intégrité de la rétine, etc.

Il peut également s’agir d’un accident provoquant un choc oculaire avec décollement de la rétine suivi d’une altération de la vision allant même jusqu’à la cécité.

Le vieillissement est également un facteur des troubles de la vision. Avec l’âge, les structures de la vue se fatiguent et entrent en dégénérescence. Les cellules liées à la vue font partie des rares cellules du corps humain ne pouvant effectuer de processus de renouvellement cellulaire. C’est pourquoi la vue est un sens très fragile qu’il faut entretenir avec soin.

Certains facteurs environnementaux peuvent également provoquer des lésions oculaires, c’est le cas des rayonnements UV. Des études mettent en avant la fatigue oculaire due à l’utilisation prolongée des écrans. Ceux-ci renvoient une lumière bleue potentiellement nocive pour la vue sur le long terme. Cependant, il existe des études contredisant ce phénomène. Par mesure de précautions, vous pouvez activer le filtre lumière bleue sur votre smartphone ou porter des lunettes anti-lumière bleue.

L’alimentation est un facteur environnemental à ne pas négliger. Une bonne alimentation permet de contribuer à une bonne santé, c’est le cas pour la santé oculaire. Nous verrons plus loin les aliments bons pour conserver la santé des yeux.

Comment le stress affecte la santé visuelle ?

En cas de stress chronique, notre corps va sécréter de l’adrénaline et du cortisol dans des taux anormalement élevés. Ceci va induire un déséquilibre du système nerveux central et risque d’affecter la vue sur le long terme. On parle de stress visuel lorsqu’il y a un trouble de la perception causé par l’hyperactivité du cortex visuel.

 

Quels sont les symptômes de l’impact du stress sur la vue ?le stress sur la vue 2

Les niveaux d’adrénaline et de cortisol peuvent affecter votre vue de différentes manières. Il est probable que vous ressentiez une fatigue visuelle pouvant être accompagnée ou non de céphalées. Vos yeux risquent d’être plus sensibles aux fortes lumières. Votre vision peut devenir trouble, avec une baisse de la vision périphérique.

Comment limiter l’impact du stress sur la vue ?

Avec nos modes de vie actuels, nous passons, pour la plupart d’entre nous, la majeure partie de la journée sur des écrans. Que vous soyez chez vous ou au travail, il est important de faire des pauses régulières. Dans l’idéal, votre vue devrait se porter régulièrement vers l’horizon afin de reposer vos yeux. La vue de loin est dite au repos, les structures de l’œil qui permettent un ajustement de la perception de ce qui nous entoure ne sont pas sollicitées lorsque nous regardons au loin. Ainsi, pensez à porter votre regard vers une fenêtre quand cela est possible, ou bien au bout de la pièce, cela pendant quelques secondes 4 à 5 fois par heure. Le fait de cligner régulièrement des yeux permet à vos paupières de bien les hydrater et limiter les troubles liés à la sécheresse oculaire.

Privilégier les activités en extérieur pour mieux vous oxygéner et permettre à votre vue plus de repos grâce à la vision éloignée.

Ne négligez ni votre alimentation ni votre sommeil.

Quels aliments sont bons pour la vue ?

aliments bons pour la vue

Selon une étude de l’INSERM réalisée en 2006, de bons apports en oméga 3 permettraient de diminuer le risque de DMLA. La recommandation est de 2 portions de poissons par semaine, dont 1 poisson gras. Il est bénéfique de consommer des huiles végétales riches en oméga 3 telles que l’huile de colza, de lin ou de caméline.

La lutéine et la zéaxanthine, deux pigments naturels, jouent un rôle prépondérant dans la santé de la vision (1). Ces pigments vont protéger la macula du rayonnement lumineux. La macula est la zone du fond de l’œil qui contient tous les récepteurs permettant le fonctionnement normal de la vue. Ces deux pigments sont retrouvés naturellement dans certains légumes verts comme les épinards, les brocolis et les asperges, dans certains fruits et légumes rougeâtres comme les poivrons et les oranges, mais aussi le maïs et les œufs.

En phytothérapie, vous pouvez vous supplémenter en Oeillet d’Inde (Tagetes erecta). C’est une plante riche en lutéine et zéaxanthine que vous pourrez retrouver dans de nombreux compléments alimentairesphytothérapie vue élaborés pour contribuer à la santé de la vue.

Les aliments qualifiés d’antioxydants sont bénéfiques pour lutter contre le stress oxydatif qui est nuisible aux cellules de la rétine. L’huile d’olive contient des polyphénols qui jouent un rôle antioxydant. Les noix du brésil possèdent une très forte teneur en sélénium qui est un minéral avec un fort pouvoir antioxydant. Veillez à consommer également des vitamines C, A et E, ainsi que du zinc et du fer. Ces substances contribuent à limiter le stress oxydatif. Ces nutriments sont présents en grande partie dans les fruits et légumes ainsi que les oléagineux.

Pensez également à bien vous hydrater pour conserver l’intégrité de vos cellules et fluidifier votre sang pour mieux oxygéner votre corps.

Le yoga des yeux pour lutter contre la fatigue oculaire

Le yoga des yeux est une méthode issue de la médecine ayurvédique mise au point en 1920 par les Docteurs Bates et Agarwal. C’est une méthode qui permet la rééducation des yeux en faisant travailler les 6 muscles qui entrent en jeu dans les mouvements de l’œil.

Les recherches de ces deux docteurs ont permis d’aboutir au constat que la qualité de la vue était en partie due à la souplesse de ces muscles oculaires. Ainsi, ils ont élaboré des méthodes d’exercices oculaires pour améliorer la souplesse de ces muscles.

Le yoga des yeux peut être pratiqué à tout moment de la journée. Plus vous serez régulier dans cette pratique, plus vous observerez des résultats contre la fatigue oculaire. Les exercices doivent être réalisés sans pression ni tension. Chaque exercice doit être répété 5 à 10 fois. Et pensez à cligner des yeux régulièrement pour lubrifier l’œil.

Voici les étapes de la méthode du yoga des yeux :

  • Effectuez un balayage des yeux de gauche à droite, puis de haut en bas en allant chercher le plus loin possible (sans douleur).
  • Faites ensuite des mouvements circulaires avec vos yeux dans les deux sens.
  • Essayez de penser à une lettre de l’alphabet puis dessinez là dans votre tête avec vos yeux, comme si votre œil tenait un crayon. Vous pouvez reproduire cet exercice avec plusieurs lettres, par exemple en écrivant votre prénom.
  • Ensuite, fixez un objet proche de vous puis un second objet éloigné et allongez votre vue au-delà de ce second objet. Effectuez cet exercice dans le sens inverse.
  • Prenez ensuite un crayon ou tout autre objet qui servira de repère pour vos yeux. Avec votre main, rapprochez et éloignez lentement ce crayon de manière à travailler l’ajustement et la mise au point de votre vue de près et de loin.

Entre chaque série d’exercices, mettez votre vue au repos. Pour cela, vous pouvez fermer vos yeux et y apposer vos mains afin qu’ils ne perçoivent plus de source lumineuse. Maintenez cette position pendant 30 secondes à 1 minute puis relâchez lentement vos mains de vos yeux afin de ne pas envoyer un stimulus lumineux trop brutal à votre vue.

Essayez de répéter cet exercice 5 à 10 fois par jour.

La vue est un sens précieux, prenez-en soin !

Références bibliographiques :

  1. J.F. Korobelnik et al., 2017. Effect of Dietary Supplementation with Lutein, Zeaxanthin, and ω-3 on Macular Pigment. JAMA Ophthalmology. 135 (11) : 1259 – 1266.

 

04.73.55.90.96
0