Naturveda » Blog santé et bien-être de Naturveda » Fibromyalgie » Quelle vitamine prendre pour l’arthrose ?

Quelle vitamine prendre pour l’arthrose ?

Mai 2, 2022 | Fibromyalgie

L’arthrose, qu’est-ce que c’est ?

L’arthrose est une maladie articulaire qui conduit à la destruction du cartilage, mais qui peut être soulagée grâce à des remèdes naturels ou compléments alimentaires, encore faut-il savoir quelle vitamine prendre pour l’arthrose. Cette maladie touche 10 millions de Français, dont 65% sont âgés de plus de 65 ans.

Le cartilage recouvre les extrémités osseuses d’une articulation. Lorsqu’il est fonctionnel, l’ensemble de la structure articulaire permet le glissement des cartilages entre eux pour assurer une bonne mobilité des structures squelettiques. Mais dans le cas de l’arthrose, le cartilage à une épaisseur réduite. Il est donc fragilisé et au fur et à mesure des frictions, il se fissure et disparaît.

C’est ainsi que l’arthrose va atteindre la mobilité et sera responsable d’inconfort et de douleurs.

Remarque : l’arthrose peut concerner toutes les articulations (colonne vertébrale, doigts, genou, hanche, etc.).

Quelles sont les causes de l’arthrose ?

L’arthrose est un processus pathologique lié en grande partie à l’âge. Mais le risque est majoré par la présence de diabète, d’obésité, d’une pression trop forte ou d’une contrainte mécanique exercée sur le cartilage (surcharge pondérale, port de charge lourde, activité physique trop intense, etc.).

De plus, il existe des maladies articulaires responsables d’arthrose. C’est le cas de la chondrocalcinose (se manifeste par des dépôts de calcium dans le cartilage), l’ostéonécrose (dégénérescence de la trame osseuse) et la polyarthrite rhumatoïde (maladie inflammatoire des articulations).

Une alimentation inadaptée, déséquilibrée ou insuffisante, peut également être responsable de la fragilisation du cartilage.

Physiologie du cartilage

Connaitre la physiologie du cartilage avec Naturveda

Le cartilage est un tissu non vascularisé et non innervé (absence de vaisseaux sanguins et de nerfs). Il puise ses nutriments dans le liquide synovial qui l’entoure, grâce à sa structure poreuse. Il est composé de chondrocytes et d’une matrice extracellulaire (MEC). Cette MEC est constituée de fibres de collagène de type II et de molécules (glycoprotéines et protéoglycanes) qui vont retenir l’eau à la manière d’une éponge, rendant le tissu élastique et vont permettre de maintenir l’intégrité de cette structure.

Le renouvellement de la MEC est très lent et les chondrocytes sont des cellules quiescentes qui se divisent très peu. En vieillissant, le tissu cartilagineux s’appauvrit en chondrocytes et va s’amincir. Les protéoglycanes vont s’affaiblir, rendant le tissu moins résistant aux chocs et à la pression.

Comment se débarrasser définitivement de l’arthrose ?

Malheureusement, à ce jour, il n’existe que des traitements symptomatiques visant à soulager la douleur. La science met en lumière l’utilité des cellules souches dans la régénération du cartilage. Cependant, aujourd’hui, ce traitement n’est pas au point et n’est pas assez maîtrisé pour contrôler la différenciation cellulaire des cellules souches.

La chirurgie peut être envisageable dans certains cas. L’ostéotomie corrective correspond à une section chirurgicale d’un ou plusieurs os et un repositionnement squelettique. Cette méthode permet de repousser les symptômes pendant quelques années. Une prothèse articulaire peut être proposée par la suite.

Quel est le produit le plus efficace pour l’arthrose ?

Les traitements médicamenteux

Les antalgiques les plus utilisés dans le cas de l’arthrose sont ceux à base de paracétamol. En cas de poussée inflammatoire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent être prescrits et administrés par voie orale ou sous forme de gel ou pommade. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des infiltrations de corticoïdes directement dans l’articulation (limité à trois injections par an pour une même articulation).

Les traitements thérapeutiques

D’autres approches thérapeutiques existent, notamment l’injection d’acide hyaluronique dans l’articulation, le lavage articulaire (pour l’articulation du genou) qui permet d’évacuer les débris cartilagineux de l’articulation, avec un sérum physiologique sous anesthésie locale.

La kinésithérapie peut être prescrite, elle ne guérit pas l’arthrose, mais couplé à la prise d’antalgiques, elle améliore le mode de vie des patients.

La kinésithérapie pour soulager l'arthrose

Quel complément alimentaire ou quelle vitamine prendre pour l’arthrose ?

Certains compléments alimentaires disponibles sur le marché ont été conçus pour prévenir les articulations du vieillissement et les protéger durablement. De même que certaines vitamines qui peuvent soulager les douleurs, mais il est essentiel de savoir quelle vitamine prendre pour l’arthrose. Cependant, aucun complément alimentaire ne peut traiter l’arthrose.

Parmi eux, vous pourrez trouver du collagène vendu sous différentes formes. Faisant partie intégrante de la composition du cartilage, une supplémentation en collagène permet de soutenir le processus articulaire.

La glucosamine et la chondroïtine, substances qui entrent dans la composition du cartilage, sont, elles aussi, disponibles sur le marché des compléments alimentaires. En cas d’arthrose, elles ne sont plus synthétisées correctement, une supplémentation peut se révéler intéressante pour freiner la dégradation du cartilage, particulièrement en début d’arthrose. Attention, les compléments alimentaires à bases de chondroïtine et de glucosamine sont déconseillés chez certaines personnes, notamment celles qui sont sensibles aux troubles digestifs ou cutanés, les diabétiques ou prédiabétiques et les asthmatiques ou les personnes traitées par anti-vitamines K (Avis de l’ANSES, 2019).

La phytothérapie est également présente en complément alimentaire pour contribuer au bien-être articulaire. C’est le cas de l’harpagophytum (Harpagophytum procumbens), aussi appelé “griffe du Diable” qui possèderait des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques notamment grâce à sa teneur en harpagosides. Les compléments alimentaires à base d’harpagophytum sont à éviter en cas de traitement pour l’hypertension, aux enfants de moins de 12 ans, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes (Arrêté plantes du 24 juin 2014).

La racine de gingembre possèderait des capacités anti-inflammatoires et analgésiques grâce à sa teneur en gingérols. Elle peut aussi être consommée en décoction. Le gingembre est cependant déconseillé chez les personnes sous traitement anticoagulant, hypoglycémiant et antihypertenseur ainsi que chez la femme enceinte et allaitante, les dosages sont à surveiller.

Quels sont les remèdes naturels pour soigner l’arthrose ?

Pour soulager ou limiter la progression de l’arthrose, il est recommandé de perdre du poids en cas d’excès (seulement pour les personnes souffrant de surpoids ou d’obésité, nul ne sert de perdre du poids s’il n’est pas responsable de surcharge pondérale).

La pratique d’une activité physique régulière adaptée et d’intensité modérée (en dehors des poussées inflammatoires) est bénéfique aussi bien pour la santé que pour la préservation de ses articulations, elle permet de maintenir leur souplesse. Avant toute activité sportive, il est indispensable de bien échauffer son corps par une mise en mouvement progressive. Lors de l’échauffement, le corps va monter petit à petit en température, mettant en place des conditions favorables à l’effort pour les articulations et les muscles. De plus, les articulations vont se lubrifier petit à petit grâce au liquide synovial (nécessaire à leur mobilité et leur protection). La natation est un sport à très faible impact articulaire.

L’activité physique est souvent mise de côté en cas d’arthrose, les patients craignant d’aggraver leur fragilité articulaire. Cependant, le mouvement de l’articulation va permettre d’acheminer les nutriments dissous dans le liquide synovial (liquide articulaire) vers le cartilage. Les toxines sont mieux évacuées. Le tissu articulaire est donc mieux préservé. Il est cependant nécessaire de choisir une activité physique adaptée.

Les tensions sont à éviter, notamment le port de charge lourde, une posture prolongée qui accentue la pression sur l’articulation, etc.

Dans le cas d’arthrose du genou, des semelles orthopédiques peuvent aider à la stabilité de la cheville, du genou et du dos. Elles rééquilibrent la posture et limitent les mauvaises pressions pouvant être exercées sur l’articulation.

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés anti-inflammatoires et permettent de diminuer la douleur en cas d’arthrose. C’est le cas de l’huile essentielle de Gaulthérie (Gaultheria fragrantissima) qui contient de la salicylate de méthyle, un dérivé de l’aspirine. L’huile essentielle de Lavande (Lavandula angustifolia) possède des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et décontractantes grâce aux esters et aux monoterpènes qu’elle contient.

Des pommades permettent de limiter localement l’inflammation et soulagent la douleur. C’est le cas du baume artisanal Arthroveda 100% naturel qui allie phytothérapie et science pour le bien-être des articulations et des muscles. En plus de contenir des extraits d’harpagophytum, de gaulthérie et de gingembre, ce baume contient de la Grande Consoude (Symphytum officinale) qui possède des propriétés anti-inflammatoire et antibactérienne, du curcuma (Curcuma longa) qui est un puissant anti-inflammatoire et de la cire d’abeille.

Le meilleur remède pour l’arthrose est de la prévenir. De ce fait, découvrons ensemble quelle vitamine prendre pour l’arthrose.

Quelle alimentation en cas d’arthrose ?

Adopter une bonne alimentation en cas d'arthrose

L’alimentation n’est à négliger dans aucun cas, elle est vecteur de santé et de bien-être, notamment lorsqu’elle est à base de vitamine. En effet, vous allez vite savoir qu’elles sont bénéfiques pour calmer les douleurs, et surtout quelle vitamine prendre pour l’arthrose.

Une alimentation trop riche en acides gras saturés ou acide gras trans augmente la réponse inflammatoire. Veillez à limiter les viandes grasses (2 viandes rouges par semaine*), les plats industriels, les viennoiseries, les biscuits industriels, les aliments frits, etc.

Privilégiez les bons acides gras comme les avocats (oméga 6), les viandes blanches et le poisson (1 poisson gras et 1 poisson maigre par semaine*), les huiles végétales, notamment l’huile de colza, de lin et de caméline riche en oméga 3 (les omégas 3 ont une action anti-inflammatoire).

Remarque : il est préférable de consommer au quotidien des petits poissons (sardines, maquereau, anchois) plutôt que les gros (thon, saumon), car ils sont moins concernés par l’absorption de métaux lourds, donc leur chaire à moins de risque d’être polluée.

Les aliments qualifiés d’antioxydants sont bénéfiques pour prévenir l’oxydation des cellules. Ils concernent les aliments riches en vitamines C (kiwi, orange, myrtille), en bêta-carotène (patate douce, carotte, abricot), en zinc (fruits de mer), en sélénium (oléagineux dont les noix du brésil qui possèdent une forte teneur en sélénium).

Les fruits et légumes riches en potassium vont contribuer à limiter l’acidité de l’organisme, aidant alors à protéger les articulations.

Le calcium et la vitamine D sont essentiels pour la santé ostéo-articulaire. Le calcium n’est pas seulement présent dans les produits laitiers. En effet, certains fruits et légumes ainsi que les oléagineux possèdent des teneurs intéressantes en calcium à ne pas négliger. La vitamine D est présente dans les poissons gras et certains oléagineux. Elle est également synthétisée au contact du soleil, pensez à prendre des vacances !

Maintenant que vous savez quelle vitamine prendre pour l’arthrose, n’oubliez pas que les excès de sucre, de sel, d’alcool et de café sont à éviter, car ils sont acidifiants (responsable d’un milieu défavorable pour les articulations).

L’hydratation est primordiale et fait partie intégrante d’une bonne hygiène alimentaire. L’eau permet de fluidifier le sang et ainsi permettre le bon transport des nutriments et de l’oxygène dans le corps. Elle contribue à l’élimination des déchets métaboliques et à la régulation de la température corporelle. Elle est donc bénéfique pour la santé articulaire. Il est recommandé de boire entre 1 et 2 litres d’eau par jour.

*Recommandation du PNNS (Programme National Nutrition Santé)

Complex FM pour lutter contre la fibromyalgie par Naturveda
04.73.55.90.96
0