“Orosol” pour mucites, aphtes, stomatites

“Orosol” pour mucites, aphtes, stomatites

1er inhibiteur topique de métalloprotéases (MMPs)

50% des patients traités en chimiothérapie ou en radiothérapie au niveau de la tête et du cou, développent des inflammations de la muqueuse orale.

Les mucites sont extrêmement difficiles à traiter et il n’existait pour le moment aucun traitement réellement efficace. Le problème majeur vient de la matrice extra cellulaire (MEC), le support sur lequel se développent les cellules. Sans cette matrice, aucune croissance cellulaire n’est possible et donc aucune cicatrisation. Lors d’une mucite prolifèrent des MMPs (métalloprotéases) dont le rôle est de dégrader la MEC, celles-ci empêchent alors la cicatrisation. Jusqu’à aujourd’hui il n’existait aucun d’inhibiteur topique de ces MMPs, OROSOL est le premier de sa génération, apparue après 15 années de recherche par le laboratoire de Naturveda.

-10% à partir de 3 exemplaires achetés

$15,08

Catégorie :

Physiologie des mucites en quelques mots 

La muqueuse de la cavité buccale est particulièrement sensible à la chimiothérapie ou la radiothérapie. Lors des traitements les globules blancs diminuent et les défenses de la muqueuse de la bouche sont affaiblies considérablement. Il en résulte une inflammation dès la moindre petite agression extérieure. La sévérité de la mucite évolue souvent rapidement vers des ulcérations difficiles à cicatriser.

mucitePour guérir une mucite, il est nécessaire de réunir plusieurs conditions pour permettre une cicatrisation normale. La plaie doit être oxygénée, hydratée et nettoyer de ses impuretés. Une autre condition est indispensable, inhiber au maximum les métalloprotéases (MMPs) qui détruisent la matrice extra cellulaire (MEC) où se reproduisent les cellules. Sans ce support, aucune cicatrisation ne sera possible.

Pour en savoir plus sur la physiologie des MMPs, nous vous invitons à consulter notre article sur les escarres.

Le traitement idéal des mucites :

Il est indispensable d’associer tous les points suivants :

  • Hydrater et oxygéner la plaie
  • Nettoyer la plaie des bactéries et autres impuretés
  • Éliminer les MMPs qui s’opposent à la multiplication cellulaire

Il est aussi important de garder une hygiène buccodentaire parfaite pour limiter la présence d’agents pathogènes.

OROSOL, pour agir sur tous les points du traitement :

Stopper les métalloprotéases (MMPs)

  • Les 15 années de recherche du laboratoire Naturveda ont permis d’identifier les MMPs concernées dans les mucites. Une fois les MMPs identifiées, la seconde partie du travail fut de trouver un moyen de les éliminer naturellement par voie topique. C’est en testant des centaines de polymères naturels que certains d’entre eux ont montré une affinité avec ces MMPs. OROSOL contient ces polymères spécifiques capables de se lier à ces protéines MMPs et ainsi de bloquer leur activité.
  • Nettoyer et hydrater la zone atteinteOROSOL associe aussi un glycérol filmogène inventé par Naturveda, capable de nettoyer et hydrater la surface de la peau atteinte. Cette action mécanique est possible grâce à un phénomène de pression osmotique très important qui attire vers l’extérieur l’exsudat de la plaie. C’est de plus, un antiseptique naturel très puissant ! Le glycérol est le seul composant non chimique antiseptique naturel et protecteur des cellules. C’est d’ailleurs la seule matière que l’on peut utiliser pour conserver et protéger les organes lors des transplantations.Pour en savoir plus sur le fonctionnement de notre glycérol filmogène, nous vous invitons à lire notre article sur le sujet.

Publications OROSOL :

Les recherches de NATURVEDA sur les métalloprotéases (MMPs) en relation avec la destruction de la matrice extra cellulaire (MEC) dans les plaies chroniques comme les escarres, les ulcères veineux et diabétiques, les mucites, les aphtes et les stomatites : 

recherches naturveda

Voir les publications complètes :

Shrivastava, R. (2011). Clinical evidence to demonstrate that simultaneous growth of epithelial and fibroblast cells is essential for deep wound healing. Diabetes Research and Clinical Practice, 92(1), 92–99. https://doi.org/10.1016/j.diabres.2010.12.021

Shrivastava, C. (2014). A new generation of topical chronic wound treatments containing specific MMP inhibitors, 31–40.

Cell Complex associationPourquoi associer le Cell Complex ?

Le Cell Complex est une formulation spécifique d’oligoéléments, de vitamines et de minéraux pour permettre à l’ensemble de vos cellules un fonctionnement optimal. Il est le traitement de base avant d’agir plus spécifiquement sur la pathologie. Des cellules en bonne santé représentent un corps sain capable de facilement se défendre contre les agressions extérieures. En médecine indienne, le premier traitement pour toutes les pathologies consiste à rééquilibrer la globalité du corps, l’approche est donc globale avant d’être spécifique.

 Pour en savoir plus consultez la page Cell-Complex

EUR Euro

Entrez votre mot clé