L'importance de la vitamine C  Nourrir notre bien-être de l'intérieur

L'importance de la vitamine C : Nourrir notre bien-être de l'intérieur

01 February 2024

La vitamine C, également connue sous le nom d'acide ascorbique, joue un rôle primordial dans le maintien d'une santé optimale et du bon fonctionnement du corps humain. En effet, cette vitamine, largement reconnue pour ses propriétés antioxydantes, va bien au-delà de simplement prévenir le rhume. Vous voulez mieux comprendre l’importance de cette fameuse vitamine C ? Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

 

Ce qu'il faut savoir sur la vitamine C

À quoi sert la vitamine C ?

La vitamine C, ou acide ascorbique, est une vitamine hydrosoluble essentielle pour l’Homme. Elle joue plusieurs rôles essentiels dans le fonctionnement du corps humain, c’est pourquoi son importance pour la santé est significative. Pour y voir plus clair, voici des explications.

Tout d’abord, la vitamine C agit comme un puissant antioxydant en neutralisant les radicaux libres (molécules instables produites naturellement dans le corps et qui peuvent endommager les cellules). Ainsi, en combattant ces radicaux libres, la vitamine C contribue à protéger les cellules contre les dommages oxydatifs. En parlant d’antioxydants, la vitamine C peut aussi régénérer d'autres antioxydants, comme la vitamine E, augmentant ainsi leur efficacité.

Par ailleurs, la vitamine C joue un rôle central dans le renforcement du système immunitaire. Elle stimule en effet la production et l'activité des globules blancs, qui sont les cellules de défense du corps, aidant ainsi à lutter contre les infections et les maladies.

De plus, la vitamine C est essentielle à la synthèse du collagène, une protéine structurelle cruciale présente dans la peau, les os, les vaisseaux sanguins et d'autres tissus conjonctifs. Le collagène contribue à maintenir l'intégrité structurelle et la résistance de ces tissus.

Il faut aussi savoir que la vitamine C améliore l'absorption du fer non héminique d'origine végétale dans l'intestin. Cela favorise une meilleure utilisation du fer par l'organisme, ce qui est particulièrement important pour prévenir la carence en fer.

Enfin, des études suggèrent que la vitamine C peut avoir des effets antihistaminiques, pouvant aider à atténuer les symptômes liés aux allergies. Et certains travaux de recherche suggèrent quant à eux que la vitamine C peut jouer un rôle dans la santé neurologique en protégeant le cerveau contre les dommages oxydatifs.

 

Quelles sont les principales sources de vitamine C ?

En règle générale, la vitamine C se trouve plutôt facilement dans divers fruits et légumes. Pour vous donner quelques idées, voici quelques-unes des plus grandes sources de vitamine C.

Commençons par les fruits. Dans cette catégorie, on peut citer en premier lieu les agrumes. Oranges, citrons, pamplemousses ou encore mandarines sont des aliments riches en vitamine C. D’une tout autre couleur et d’un goût bien différent, les fruits rouges (comme les fraises, les framboises, les mûres, les canneberges) sont aussi d’excellentes sources de vitamine C. Pour continuer dans les fruits acidulés, le kiwi est, lui aussi, un fruit riche en vitamine C. Ceci au même titre que des fruits plus tropicaux comme l’ananas, la papaye ou la mangue.

S’il est indéniable que certains fruits peuvent grandement contribuer à l’apport nécessaire de vitamine C au corps humain, il existe aussi des légumes pouvant remplir ce rôle. On pense ici aux poivrons rouges : ils font partie des légumes les plus riches en vitamine C. Le brocoli, qui est un légume crucifère, contient également une quantité importante de vitamine C. Et n’oubliez pas les légumes à feuilles vertes, comme le chou frisé !

 

À savoir : la cuisson et le stockage prolongé peuvent réduire la teneur en vitamine C des aliments précédemment listés. Ainsi, il vaut mieux privilégier la consommation d’aliments riches en vitamine C sous leur forme crue ou légèrement cuite pour maximiser les bénéfices nutritionnels.

 

Reconnaître et traiter une carence en vitamine C

 

Comment reconnaître une carence en vitamine C ?

Si un individu présente une carence en vitamine C, cela peut entraîner une maladie appelée scorbut. Cette dernière est caractérisée par divers symptômes. Voici ci-dessous une liste des symptômes courants de cette maladie.

  • En premier, il y a la fatigue. En effet, les personnes atteintes de scorbut peuvent éprouver une fatigue générale et une faiblesse.
  • Un autre symptôme plutôt classique est le saignement des gencives. Les gencives peuvent devenir enflammées, sensibles et sujettes aux saignements. Et en plus du saignement des gencives, des problèmes dentaires tels que la perte de dents peuvent survenir.
  • Une carence en vitamine C peut aussi entraîner des problèmes cutanés tels que des ecchymoses, une peau sèche et rugueuse, des plaies qui guérissent lentement.
  • La vitamine C étant essentielle à la formation de collagène, protéine contribuant à la cicatrisation des plaies, en cas de carence, cela peut générer des problèmes de cicatrisation.
  • Une carence en vitamine C peut contribuer à l’anémie ferriprive, car la vitamine C améliore l'absorption du fer non héminique d'origine végétale.
  • Chez les personnes atteintes de scorbut, des douleurs articulaires et musculaires peuvent se manifester.
  • Les personnes présentant une carence en vitamine C peuvent être plus sujettes à l’irritabilité et à la dépression.

 

Comment traiter une carence en vitamine C ?

Avant de vouloir pallier une carence en vitamine C, il est important de commencer par identifier et traiter les causes sous-jacentes de cette carence. Par exemple, si elle est liée à des problèmes d’absorption intestinale, ces problèmes devront d’abord être pris en charge.

Puis, pour traiter une carence en vitamine C, cela implique généralement deux aspects : la supplémentation en vitamine C par voie orale et une modification de l'alimentation pour inclure des aliments riches en cette vitamine. Voici ci-dessous quelques-unes des solutions possibles pour traiter une carence en vitamine C.

  • Des suppléments vitaminiques sous forme de comprimés, de gélules ou de solutions peuvent être prescrits par un professionnel de la santé pour augmenter rapidement les niveaux de vitamine C dans l'organisme.
  • Une alimentation variée et équilibrée est aussi essentielle en cas de carence en vitamine C ! Il est en effet essentiel d'incorporer des aliments riches en vitamine C dans l'alimentation quotidienne. Comme vu précédemment dans cet article, les agrumes, les baies, les kiwis, les poivrons, le brocoli et d'autres fruits et légumes sont des aliments à privilégier car ce sont d'excellentes sources de vitamine C.
  • Une modification du mode de vie peut aussi être une solution à envisager. Si la carence en vitamine C est liée à des habitudes de vie telles que le tabagisme, la consommation trop importante d’alcool ou encore une alimentation déséquilibrée, des changements du mode de vie seront à effectuer.
  • Un suivi médical est généralement conseillé. En effet, un professionnel de la santé pourra surveiller étroitement la progression du traitement et ajuster la posologie des suppléments ou conseiller la consommation d’aliments spécifiques, en fonction des besoins individuels de chaque personne.

 

Attention, toute supplémentation en vitamine C doit être effectuée sous le contrôle d’un professionnel de santé. En effet, des doses excessives peuvent entraîner des effets indésirables.

 

Conclusion

La vitamine C fait partie des acteurs essentiels dans la quête d'une vie saine et énergique. Des défenses immunitaires renforcées aux divers bienfaits pour la peau, son influence sur notre bien-être global n’est plus à prouver. Et que ce soit avec une alimentation équilibrée et adaptée et/ou des suppléments vitaminiques, vous n’avez désormais plus d’excuse pour vous éviter une carence en vitamine C !

Plus d'articles

Retours au blog

Vous avez encore plein d'articles à découvrir !