Message à ceux qui n’ont jamais eu de migraine

Message à tous ceux qui n’ont jamais eu de migraine

Si vous faites partie des 90 % de français (soit 59 millions de personnes) qui ignorent ce qu’est une migraine, vous êtes chanceux ! Moi qui suis migraineuse depuis l’âge de 15 ans, je proclame haut et fort que vous êtes un veinard.

Une migraine est une véritable maladie neurologique que l’on classe dans la famille des céphalées. Elle n’a rien à voir avec des maux de tête classiques. Elle peut durer de 4 à 72 heures et plonge le malheureux dans un état de douleur intense. Le son, la lumière, la moindre tension sont insupportables. Parfois accompagnée de nausées, de vomissements et d’hypersensibilité, la migraine est handicapante ! Vraiment !

 

Si vous n’avez pas déjà eu une migraine, vous n’avez pas d’avis !

Les migraineux l’ont tous entendu : « Moi aussi, j’ai mal à la tête de temps en temps ; un doliprane et ça passe ». Alors, soyons bien clairs, une migraine est un type de maux de tête, mais qui ne se soigne pas avec un Doli. Avec une migraine, on tape dans le luxe des maux de tête… un genre de maux de tête qui n’est pas accessible à tous. Le GUCCI des maux de tête… toujours tenté par l’empathie ?

La prochaine fois qu’un de vos proches vous dira qu’il/elle a une migraine, une vraie, soyez compatissant et demandez-lui comment vous pourriez réduire votre impuissance ! Merci bien !

 

Si vous pensez qu’on peut faire autrement, passez votre chemin !

Bien qu’on ignore le mécanisme précis de son déclenchement, une fois qu’elle est lancée, elle devient comme un train à grande vitesse : on ne peut pas l’arrêter. La douleur s’installe progressivement dans la boîte crânienne et cogne de plus en plus fort jusqu’à l’insupportable.

Proposer à un migraineux de faire autre chose pour se sentir mieux ou encore de faire une activité n’est PAS une bonne idée. En effet, si l’activité physique est préventive, elle est contre indiquée en temps de crise.

 

Chocolat, charcuterie, alcool, gluten… je vous sers autre chose pour votre prochaine migraine ?

Autour de moi, j’ai apparemment de nombreux médecins qui me conseillent de stopper ma consommation de chocolat, de charcuterie, de gluten, d’alcool, ou encore de cheddar. Manger du chocolat fait grossir, certes, mais il ne me semble pas que ce soit l’origine de la migraine.

Cette maladie neurologique n’a rien à voir avec le chocolat, la charcuterie ou l’alcool. Toutefois, il arrive que les migraineux se connaissent bien et sachent que certains aliments, ou certaines activités sont susceptibles de servir de déclencheur. Mais en général, nous n’avons pas besoin de votre avis d’expert pour le savoir… merci !

 

Tu n’as pas l’air d’avoir une migraine pourtant…

Alors, oui, je n’ai pas l’air, mais j’ai quand même mal… Il faut savoir que c’est une maladie invisible. Elle est déroutante et angoissante pour l’entourage en raison de l’impuissance qu’elle produit. La personne souffrante ne présente aucun symptôme visible d’où l’idée reçue que l’on n’a rien.

Si vous l’avez déjà vécu, vous savez que la migraine n’est pas visible. En fait, elle le devient après quelques jours dans la douleur. On voit alors de gros cernes sous les yeux, de la pâleur au teint, ainsi qu’un taux de fatigue extrêmement élevé. « Tu avais l’air bien pourtant hier… » — Oui, c’est pas faux.

 

La migraine, c’est dans la tête !

Justement, oui. C’est pile dans la tête que ça cogne comme un lutin qui se serait glissé par l’oreille puis frayé un chemin dans le cerveau à l’aide d’un marteau piqueur. Vous voyez l’idée ? Bin, ça fait super mal !

Cette maladie neurologique touche le cerveau, les cervicales, et le système nerveux. Donc, affirmer aux migraineux que c’est une maladie psychosomatique et le réduire à un simple mal de tête, c’est un peu insultant…

 

Je vous sers un peu d’eau aussi pour votre migraine ?

Boire de l’eau n’est pas une solution pour atténuer la douleur d’une migraine. D’ailleurs, si l’eau pouvait soigner, je pense que ça se saurait. Et puis, quand on est pris de nausées ou de vomissement, boire de l’eau n’est pas une solution, c’est en fait, tout le contraire.

Je vous rappelle que même en buvant régulièrement de l’eau, en ayant une activité physique régulière et une alimentation saine, nous ne sommes pas à l’abri d’une crise de migraine, puisque c’est une maladie biologique. J’avoue, toutefois, qu’une vie saine est un moyen de réduire la fréquence des migraines, mais sûrement pas de les éviter.

 

Tante Marge a essayé ça…

La migraine est assez méconnue du grand public, et du corps médical aussi. Comme cette maladie ne présente que peu de symptômes, elle est difficile à étudier. Les personnes en crise ne sont pas forcément enclines à faire des examens neurologiques… et on comprend aisément pourquoi ! Pourtant, de nombreuses personnes disposent de solutions à proposer aux migraineux. Vous pensez qu’on n’a pas déjà testé un tas de trucs ?

Vous êtes gentils avec vos conseils, mais à mon avis, on les a notés dans le carnet des échecs de soins maison pour la migraine ! Et Dieu sait que l’on a noirci des pages !

 

Maintenant, vous savez quoi faire lorsqu’une personne que vous aimez partagera avec vous sa douleur de la migraine…

 

Newsletter

Ne manquez pas nos innovations !

Merci !

Share This