Naturveda » Blog santé et bien-être de Naturveda » Escarre » Quel(s) pansement(s) pour une meilleure cicatrisation ?

Quel(s) pansement(s) pour une meilleure cicatrisation ?

Sep 15, 2021 | Blog santé et bien-être de Naturveda, Escarre

ANTISCAR Pansement liquide pour escarre

Une nouvelle génération de pansements liquides pour la cicatrisation

Une nouvelle génération de pansements liquides à base de polymères a été récemment développée après de longues années de recherche et la collaboration de plusieurs laboratoires. Ces nouveaux pansements liquides agissent pour hydrater, nettoyer et stimuler le développement cellulaire. Ils permettent de favoriser rapidement la cicatrisation dans le cas de plaies chroniques, de plaies post-chirurgie, d’ulcères de la peau ou d’escarres.

Des pansements polymériques liquides

Cette nouvelle génération de pansements utilise des polymères naturels. Les polymères sont des macromolécules qui ont la capacité d’établir des liaisons fortes avec des molécules spécifiques. Ils ont été sélectionnés pour cibler des protéines impliquées dans l’inflammation et la dégradation de la matrice extracellulaire, sur laquelle se développent les cellules cutanées. Ils agissent donc simultanément sur plusieurs cibles.

– Inhiber les protéines de l’inflammation

Lorsqu’une plaie est installée de nombreuses protéines dites pros inflammatoires, c’est-à-dire qui favorisent l’inflammation, sont sécrétées. Plus celles-ci sont en quantité abondante et plus la cicatrisation sera difficile. Cette nouvelle technologie de pansements liquides incorpore des polymères qui vont cibler spécifiquement ces protéines. Ils vont établir des liaisons avec des cytokines et des interleukines pro-inflammatoires (IL-4, 6, 10 et TNF-α) et ainsi inhiber leurs activités. Cependant cette activité, seule, est loin d’être efficace sans association à un renouvellement de la matrice extracellulaire.

– Empêcher la dégradation de la matrice extracellulaire

La matrice extracellulaire est le support sur lequel se développe la cellule. Sans ce support il est impossible pour une cellule de se multiplier. Dans les plaies chroniques ou dans les escarres, des protéines que l’on appelle métalloprotéases (MMP) sont libérées en abondance et dégradent cette matrice. C’est pour cette raison que la plaie devient chronique et que les escarres ont du mal à cicatriser.

Toutes les métalloprotéases ne dégradent pas cette matrice, certaines au contraire vont favoriser son développement. Il faut donc cibler spécifiquement certaines métalloprotéases (MMP-1,2,8,14 et 19) spécifiquement. Jusqu’à aujourd’hui, aucun traitement n’était capable de cibler spécifiquement ces métalloprotéases. Certains traitements sont capables de les inhiber toutes. Mais cela est contre-productif, car les métalloprotéases qui favorisent le développement de la matrice extracellulaire sont également détruites. Cette nouvelle technologie polymérique a permis de sélectionner les polymères capables d’interagir uniquement avec les métalloprotéases qui dégradent la matrice. En inhibant celles-ci et en conservant les métalloprotéases nécessaires au développement de la matrice, ces pansements liquides permettent de favoriser considérablement la cicatrisation.

Des pansements liquides pour favoriser le développement cellulaire et la cicatrisation

– Nettoyer la plaie de ses contaminants

En plus d’agir sur les protéines de l’inflammation, une plaie doit être hydratée et protégée de tous contaminants extérieurs pour cicatriser correctement. Pour cette raison, des polymères sont incorporés dans un glycérol filmogène, une innovation brevetée il y a quelques années par le laboratoire de recherche français Vitrobio. Ce glycérol filmogène constitue la base du pansement liquide. Il possède un pouvoir osmotique extrêmement élevé, jusqu’à 10 fois plus que l’eau de mer. Ce pouvoir osmotique permet d’attirer tous les contaminants de la plaie ou de l’escarre vers l’extérieur. Il permet ainsi de nettoyer la plaie en profondeur et de la maintenir parfaitement hydratée.

– Avoir une action antiseptique et antibactérienne

Le glycérol filmogène a la particularité d’être un très puissant antibactérien et antiseptique. Il protège les cellules et n’est absolument pas irritant pour elles. Le glycérol est d’ailleurs la seule substance que l’on peut utiliser pour préserver des cellules sur un long terme. On l’utilise par exemple pour le transport des organes. Son pouvoir antibactérien et antiseptique fait de lui l’allié idéal pour les cellules.

Les avantages du pansement liquide par rapport pansements traditionnel

Dans un pansement traditionnel, il est beaucoup plus difficile d’incorporer des substances telles que les polymères pour venir cibler plusieurs types de protéines spécifiques. De plus, le pansement traditionnel limite considérablement le passage de l’oxygène. Or l’oxygénation de la plaie est indispensable en permanence. Une cellule a en effet besoin d’un apport en oxygène suffisant pour effectuer sa division cellulaire. On peut observer ce phénomène au quotidien, par exemple à la suite d’une coupure où la plaie se referme beaucoup plus rapidement si elle est laissée à l’air libre. L’avantage du pansement liquide est qu’il va favoriser le passage de l’air et ainsi apporter aux cellules l’oxygène dont elles ont besoin. Un autre atout du pansement liquide est sa facilité d’utilisation. Il suffit uniquement de l’appliquer au niveau de la plaie ou sur l’escarre pour qu’il soit efficace.

Une efficacité prouvée cliniquement sur les escarres et les plaies chroniques après 10 ans de recherches

Ainsi cette nouvelle génération de pansements liquides polymériques permet de réduire l’inflammation de la plaie, de favoriser le développement de la matrice extracellulaire, d’accroître le développement cellulaire, de nettoyer la plaie en profondeur et de la protéger de tous contaminants.
Cette action synergique permet d’accroître considérablement la cicatrisation des plaies, des ulcères de la peau ou des escarres. Une étude clinique réalisée avec le pansement liquide polymérique ANTISCAR sur des escarres de stades 2 à 3, a montré une réduction de plus de 60 % de la plaie en une vingtaine de jours et jusqu’à 94 % sur 40 jours. Aucun autre pansement n’a donné de résultats similaires jusqu’à présent. Cette nouvelle technologie de pansements représente donc une innovation d’avenir dans la prise en charge et le traitement des plaies chroniques ou des escarres.

Les articles pour comprendre les escarres

Magazine de la migraine

Le magazine de la migraine a été développé en collaboration avec notre partenaire “La clinique de la migraine”. Nous essayons de vous expliquer simplement la migraine et de vous tenir informé des dernières innovations scientifiques. Bien comprendre sa maladie est déjà un grand pas en avant. Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer (environ 1 lettre par mois).

Newsletter

Ne manquez pas nos innovations !

Merci !

Share This
0
Menu