Les escarres, les causes et les traitements de cette plaie 

 

Un ralentissement de la circulation sanguine

Une escarre est causée par une pression prolongée, un cisaillement et/ou un frotement au niveau de la peau qui provoque un arrêt ou un ralentissement de la circulation sanguine. Cet arrêt de la circulation sanguine provoque la mort des cellules de la peau, c’est l’apparition de l’escarre. Les escarres sont fréquentes et souvent très douloureuses. Les personnes alitées sont les plus touchées ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans.

 

L’escarre, un risque augmenté avec le diabète

Les risques sont également augmentés lorsque les patients souffrent de pathologies cardiaques et respiratoires mais également lorsqu’ils souffrent de diabètes. En effet, le diabète peut provoquer des problèmes de sensibilités notamment au niveau des pieds, les patients ne sentent pas la douleur, et l’escarre peut passer inaperçue jusqu’au stade 3 ou 4.

Plusieurs stade d’évolution de l’escarre

Ce type de pathologie touche chaque année plusieurs milliers de personnes pouvant entrainer le décés dans les cas les plus graves. Ces escarres peuvent apparaitre au niveau des hanches, du coccyx, des chevilles, des coudes mais c’est en particulier au niveau des talons et du sacrum (bas du dos) qu’elles apparaissent le plus souvent (80% des cas). Si l’escarre n’est pas prise en charge suffisant tôt, elle peut très rapidement évoluer vers des formes plus graves pouvant nécessiter une chirurgie. Il existe 4 stades d’escarres (érythème, désépidermisation, nécrose et ulcère) allant de la forme la moins grave à la forme la plus sévère.

ANTISCAR Pansement liquide pour escarre

Les articles pour comprendre les escarres

Magazine de la migraine

Le magazine de la migraine a été développé en collaboration avec notre partenaire “La clinique de la migraine”. Nous essayons de vous expliquer simplement la migraine et de vous tenir informé des dernières innovations scientifiques. Bien comprendre sa maladie est déjà un grand pas en avant. Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien manquer (environ 1 lettre par mois).

Newsletter

Ne manquez pas nos innovations !

Merci !

0
Menu