i Le guide des escarres et des plaies

Les escarres, les causes et les traitements de cette plaie : COmment soigner les escarres 

Définition d’une escarre

Selon la définition d’une escarre; elle est causée par une pression prolongée, un cisaillement et/ou un frottement au niveau de la peau qui provoque un arrêt ou un ralentissement de la circulation sanguine. Cet arrêt de la circulation sanguine provoque la mort des cellules de la peau, c’est l’apparition de l’escarre. Les escarres sont fréquentes et souvent très douloureuses. Les personnes alitées sont les plus touchées ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans. Les escarres sont des plaies qui en fonction de leur stade les escarres peuvent se soigner plus ou moins efficacement. Pour arrêter la progression de l’escarre, les vaisseaux sanguins doivent être traités. Il faut ensuite soigner la plaie à l’aide d’un pansement adapté pour soulager la pression sur la peau et les tissus.

Un ou une escarre ?

Une escarre ! Il y a beaucoup de confusion entre un escarre et une escarre, mais l’on doit bien dire une, c’est un mot féminin qui vient du grec « eskhara » et qui signifie « croûte ».

 

L’escarre, un risque augmenté avec le diabète

Les risques sont également augmentés lorsque les patients souffrent de pathologies cardiaques et respiratoires mais également lorsqu’ils souffrent de diabètes. En effet, le diabète peut provoquer des problèmes de sensibilités notamment au niveau des pieds, les patients ne sentent pas la douleur, et l’escarre peut passer inaperçue jusqu’au stade 3 ou 4.

comment soigner les escarres

Les stades de l’escarre de 1 à 4

Ce type de pathologie touche chaque année plusieurs milliers de personnes pouvant entraîner le décès dans les cas les plus graves et altérer sérieusement l’état de santé des patients. Ces escarres peuvent apparaître au niveau de différentes zones subissant une pression : hanches, coccyx, chevilles, coudes mais c’est en particulier au niveau des talons et du sacrum (bas du dos) qu’elles apparaissent le plus souvent (80% des cas). Si l’escarre n’est pas prise en charge suffisant tôt, elle peut très rapidement évoluer vers des formes plus graves pouvant nécessiter une chirurgie. Il existe 4 stades d’escarres (érythème, désépidermisation, nécrose et ulcère) allant de la forme la moins grave à la forme la plus sévère.

Les escarres sont des plaies chroniques qui s’installent en dessous de la peau et abimes les tissus. C’est une des conséquences possibles d’une immobilisation prolongée, comme les fractures ou les plâtres. On distingue quatre stades dans l’évolution de l’escarre : le stade précoce, le stade intermédiaire et le stade tardif. Chaque stade a ses propres caractéristiques. Lors du stade précoce, vous aurez un bleu qui se développe progressivement mais vous ressentirez peu de douleur. Au stade intermédiaire, le surplus des tissus n’est pas encore calcifié et la peau devient rouge et ulcérée. Dans le stade tardif, c’est la cicatrisation qui prend le dessus et le tissu cicatriciel s’épaissit. Un traitement doit être mis rapidement en place pour soulager les plaies et la santé de votre patient.

 

Comment soigner une escarre :

Il est important de traiter et soigner l’escarre au plus tôt et de soulager la pression sur la peau de votre patient. Il est possible d’utiliser des produits ou d’effectuer certains gestes dans un but de prévention.

Le soignant ou la personne aidante pourra, par exemple, changer régulièrement (toutes les 15 minutes pour les personnes en fauteuil, et toutes les 1 à 2 heures pour les personnes alitées) le patient de position.

En général, dès que l’escarre est visible, il est conseillé de nettoyer la plaie au sérum physiologique ou un nettoyant doux pour plaie, ensuite plusieurs types de pansements pour escarres pourront être envisagés : pansement liquide pour escarre, pansement pour escarre hydrocolloïde, pansement pour escarre alginate, pansement pour escarre gras, pansement hydrocellulaire…

Le choix du pansement pour escarres sera effectué selon le type de plaie et selon l’état de votre peau (avec exsudat, ou non), son état d’avancement (nécrose) et sa localisation. Le traitement doit être adapté selon votre patient et le stade de cicatrisation.

Étant donné que les escarres peuvent être causées par différents facteurs, il existe plusieurs traitements appropriés. Le traitement dépend du site d’escarre, du type d’escarre et de la cause sous-jacente. Si une simple escarre est causée par un frottement mineur, le maintien de la mobilité de l’articulation et l’application d’un pansement d’escarre peuvent être suffisants.

 

Pourquoi un pansement pour soigner une escarre ?

L’escarre étant une plaie ouverte, le pansement est la meilleure solution. En effet, une plaie ouverte à besoin d’être maintenu dans un environnement propice pour se régénérer. La plaie doit être nettoyée, protégée et maintenue hydratée. Certains types de pansements, tel que le pansement liquide ANTISCAR pansement pour escarres-, permettent de répondre à ces 3 actions, indispensables à la cicatrisation.

 

Complication des escarres

Les complications des escarres sont principalement des infections. Plusieurs signes peuvent signaler une infection :

• Une odeur désagréable, se dégageant de la plaie,
Du pu peut être visible dans, ou autour, de l’escarre,
• Certaines personnes peuvent présenter de la fièvre,
• La zone autour de l’escarre peut être rouge et chaude…

Dans certains cas l’infection peut toucher plus que la peau comme l’os, ostéomyélite. Dans les cas les plus sévères l’infection peut même s’étendre à tout l’organisme par voie sanguine, bactériémie. A la question comment soigner des escarres, nous vous proposons de découvrir le pansement liquide Antiscar.

ANTISCAR Pansement liquide pour escarre
04.73.55.90.96
0