Sport doux et migraine

Juin 17, 2021 | MIGRAINE, Traitements, Traitements naturels

Bonjour tout le monde,

Étant migraineuse depuis 25 ans, j’ai eu le temps de tester de nombreuses solutions et aujourd’hui, j’ai envie d’aborder avec vous mon expérience sur la migraine et le sport doux. Pour commencer, il faut définir ce que l’on entend par sport doux.

Un sport doux est une activité physique dans laquelle l’effort est mesuré, contrôlé. On y trouve notamment la pratique de la méthode Pilates, le yoga, la marche nordique, ou encore l’aquagym. On travaille avec son corps, à son propre rythme, sans forcer.

 

La santé physique pour le bien-être global

 

Pour être en bonne santé, pratiquer une activité physique régulière est indispensable. Elle améliore le sommeil, diminue l’anxiété, favorise le bien-être dans la vie et libère même de la dopamine dans le cerveau, l’hormone qui rend heureux.

Aujourd’hui, nous connaissons tous les bienfaits du sport sur la vie quotidienne. Mais est-il possible de pratiquer un sport quand on souffre de migraine ?

 

Le sport et la migraine, histoire d’amour ?

 

Sport et migraineToutefois, quand on partage son cerveau avec des céphalées, le sport n’est plus trop une priorité. La douleur empêche de trouver le sommeil et du coup, le niveau d’énergie pour pratiquer un sport bascule vite dans le négatif. Certes, mais depuis maintenant quelques années, j’ai fait le choix de pratiquer une activité sportive douce de manière régulière, d’une part pour entretenir mes muscles et d’autre part pour me changer les idées.

Je dois avouer, pour ma part, que la pratique d’un sport a aidé à réduire l’intensité des migraines. En effectuant quelques recherches, j’ai lu, dans la revue Headache datant de 1991 (oui ça date un peu, mais c’est toujours d’actualité) qu’il existe « un consensus sur le fait que l’exercice physique permet de réduire la fréquence, l’intensité et/ou la durée des crises de migraine. » (source : Headache the Journal of Headand Face Pain)

C’est déjà un bon point de départ, je trouve. Faire du sport, c’est facile, et cela peut éviter de prendre plus de médicaments ou pire encore, de se retrouver encore cloué(e) au lit en incapacité de vivre normalement, c’est positif pour tout le monde.

 

 

Pas n’importe quel sport quand même !

 

Mes propos quant à l’activité d’un sport même en étant migraineuse, sont tout de même à nuancer. En effet, tous les sports ne peuvent pas répondre à un soulagement. Les efforts brutaux et violents pour le corps entrent dans la liste des facteurs déclencheurs de migraine chez certaines personnes. Il faut donc choisir son sport avec soin pour qu’il réponde bien à votre mode de vie, votre rythme, et surtout qu’il vous fasse du bien.

Si vous ne pratiquez plus de sport depuis un moment, comme ce fut mon cas, il faut reprendre doucement. Commencez par prendre rendez-vous avec votre médecin traitant pour en discuter avec lui. Il sera de très bon conseil et pourra vous guider vers le sport qui vous convient.

De mon côté, j’ai commencé avec une petite demi-heure de danse pour augmenter le rythme cardiaque sans forcer. Je le faisais seule, dans mon salon, avec une musique que j’aimais. Je sentais mon petit cœur qui battait plus vite rapidement. Je le faisais deux fois par semaine. Quand j’ai constaté que le temps était venu d’augmenter la durée de la danse, j’ai décidé de changer de sport. Je me suis alors intéressée à plusieurs sports…

 

Les cours de Pilates

 

Pilates pour soulager la migraineLa méthode Pilates a de nombreux bienfaits, en plus de vous apporter une activité sportive régulière. Il s’agit d’une approche globale du corps destinée à développer le physique de façon harmonieuse. Joseph Pilates a créé toute une série d’exercices en utilisant des poulies, des élastiques, des ressorts, ou encore des systèmes de maintien pour les blessés. Les exercices de musculation sont complétés par une méthode de résistance. Les résultats obtenus sont très encourageant et donnent naissance à la Méthode Pilates. L’objectif est de faciliter la musculation naturelle et facile.

Quand on est migraineux, on cherche des activités naturelles et faciles à réaliser. La méthode Pilates en fait partie. En testant ce sport, j’ai pu expérimenter de nombreux exercices pour renforcer mes muscles mais aussi pour me détendre. Or je sais que la détente aide à soulager la migraine.

Les exercices ont l’avantage de s’adapter au rythme de la personne qui les pratique et on monte en difficulté progressivement. D’autant plus qu’il n’existe aucune contre-indication de la pratique du Pilates quand on est migraineux, alors j’ai foncé ! Les migraines ont été moins fréquentes mais pas moins douloureuses, toutefois, ce fut un grand bénéfice pour moi.

 

Les cours en piscine

 

Natation et migraineMa liste contient la natation, malheureusement pour moi quand l’eau est mouillée, c’est compliqué. En plus de la migraine, je souffre du syndrome du maillot de bain… vous comprenez… bref, je l’ai conservé dans ma liste, mais en bas. Je ne me voyais pas, sous le regard des autres personnes dans la piscine nager sur des longueurs et des longueurs.

Et puis, j’ai découvert l’aquagym. Ce fut ma révolution du maillot de bain. Je l’ai pratiquée pendant une année complète. Pourtant l’eau est mouillée me direz-vous ?! Eh oui. Mais les cours étaient chouettes, et je n’avais pas l’impression de faire tant d’efforts. C’était une erreur… les courbatures étaient là pour me le rappeler toutes les semaines. Mais j’ai adoré. Puis j’ai arrêté tout simplement parce que le créneau d’accueil a changé et ne correspondait plus à mon emploi du temps.

Pendant cette année-là, mes migraines étaient toujours aussi douloureuses, mais moins longues. Au lieu de durer 5 jours, elles n’en duraient plus que de 3 ou 4… C’est toujours un jour de gagné !

 

La marche/la marche nordique

 

Je ne le nie pas, je suis loin d’être une grande sportive. Vous ne me verrez jamais courir autour du lac près de chez moi pendant une heure. De toute façon, la gravité m’en empêche ! Du coup, j’ai opté pour la marche. J’avance donc d’un pas soutenu, obligeant mon cœur à augmenter son activité et ainsi produire l’effet voulu. Je peux désormais marcher pendant une heure sans sentir de difficultés. Un vrai bonheur.

J’en ai profité pour visiter le lac près de chez moi en laissant les courageux coureurs me dépasser ! Les effets bénéfiques de cette activité se sont très vite fait sentir. Sortir, s’aérer et marcher font beaucoup de bien, et surtout la régularité aide à soulager la migraine. En effet, dans mon cas, le fait de marcher régulièrement (environ une à deux fois dans la semaine pendant une heure maximum) oblige le corps à s’adapter. L’activité physique me permet aujourd’hui de diminuer l’intensité des douleurs, mais pas la durée.

 

Faire du sport, faire ce qu’on aime pour soulager la migraine

 

Consultez votre médecin avant de commencer n’importe quel sport. Un avis médical vous rassurera et vous évitera des déconvenues. Lorsque vous aurez trouvé le sport qui vous plaît et vous convient, lancez-vous et motivez-vous chaque jour à le pratiquer. Vous connaissez votre corps et votre façon de fonctionner alors prenez votre temps. Évitez les efforts brutaux qui peuvent déclencher une migraine.

Lors du congrès de l’IHS en 2001 à New York, les résultats d’une étude portugaise menée auprès de 21 femmes migraineuses soumises au test de Wingate ont été présentés. Le test de Wingate est un test d’exercice dans lequel l’intensité est rapidement augmentée jusqu’au point où les participants ne peuvent plus faire d’effort. Les femmes ont atteint leurs limites en 30 secondes. Parmi les femmes qui n’avaient jamais eu de migraine, aucune n’a présenté de migraine après le test d’effort, mais sur les 21 femmes ayant des antécédents de migraine, 11 ont eu une crise. Les 10 autres femmes, sujettes aux maux de tête, qui n’ont pas présenté de migraine après l’effort n’ont peut-être pas fait assez d’exercice, leurs échantillons de sang présentaient des niveaux plus faibles d’acide lactique, un déchet chimique créé dans les muscles par un exercice intense1.

Faites-vous plaisir et faites du sport pour soulager vos migraines…

 

1.Ira DREYFUSS – Migraine Study Implicates Exercise – Aug. 5, 2001

 

 

 

Newsletter

Ne manquez pas nos innovations !

Merci !

Share This
0
Menu