Naturveda » Magazine de la migraine » Migraine vestibulaire » #1 Les symptômes de la migraine vestibulaire

#1 Les symptômes de la migraine vestibulaire

Août 18, 2021 | Magazine de la migraine, Migraine vestibulaire

Les symptômes de vertiges et de céphalées sont fréquemment observés par les neurologues. Depuis 1984, plusieurs études ont examiné l’association des symptômes vestibulaires et de la migraine chez les adultes. Divers termes ont été utilisés pour décrire cette association, notamment vertige associé à la migraine, vestibulopathie liée à la migraine, vertige migraineux et vertige paroxystique bénin. À notre connaissance, Dieterich et Brandt ont été les premiers à utiliser le terme « migraine vestibulaire« . La migraine vestibulaire est maintenant le nom accepté pour les symptômes vestibulaires qui ont un lien de causalité avec la migraine. L‘International Headache Society et l’International Bárány Society for Neurology ont élaboré un document de consensus contenant des critères diagnostiques pour la migraine vestibulaire.

Les vertiges de la migraine vestibulaire

  • Des vertiges spontanés ont été signalés chez 21 à 83 %,
  • Des vertiges positionnels et des étourdissements chez 17 à 65 %,
  • Des intolérance aux mouvements de la tête chez 31 à 77 %

Dans une vaste étude de population, 67 % des participants atteints de migraine vestibulaire ont signalé des vertiges rotatoires spontanés, tandis que 24 % avaient des vertiges positionnels. Des vertiges ont également été induits par des objets visuels en mouvement. En outre, dans une étude menée dans une clinique pour maux de tête, les symptômes supplémentaires les plus fréquents étaient l’instabilité (91 %), les problèmes d’équilibre (82 %) et le vertige (57 %).

Le principal symptôme : le vertige !

Les migraines vestibulaires ne provoquent pas toujours de maux de tête. Le principal symptôme est un vertige qui va et vient. Le terme vestibulaire désigne l’oreille interne, qui contrôle l’audition et l’équilibre. Si vous souffrez d’une migraine vestibulaire, vous pouvez ressentir :

• des étourdissements qui durent plus de quelques minutes,
• des nausées et des vomissements,
• des problèmes d’équilibre,
• une sensibilité extrême au mouvement (sensation de malaise ou de vertige lorsque vous bougez la tête, les yeux ou le corps),
• une sensation de désorientation ou de confusion,
• une sensation d’instabilité, comme si vous étiez dans un bateau,
• une sensibilité au son,
• une sensibilité à la lumière,
• une sensibilité aux odeurs.

 

La durée de la crise vestibulaire

La durée des crises peut varier de quelques secondes à plusieurs jours; cependant, les critères diagnostiques de la migraine vestibulaire exigent un minimum de 5 minutes. Des crises d’une durée de 5 à 60 minutes et répondant aux critères de l’aura typique n’ont été constatées que chez 10 à 30 % des patients atteints de migraine vestibulaire.

Une association de symptômes vestibulaires et de céphalées est fréquemment observée, mais elle varie d’un patient à l’autre et d’une crise à l’autre, même au sein du même patient.

Le vertige peut précéder ou survenir pendant ou après la céphalée.

Les autres symptômes de la migraine vestibulaire

 

Un aura visuelle

Si moins de 50 % des patients présentent les deux symptômes à chaque crise, environ 6 % signalent des crises de vertige isolées qui alternent avec des symptômes de céphalées migraineuses. Outre le vertige, les patients peuvent mentionner une photophobie (lumière), une phonophobie (son), une osmophobie (odeur), des auras visuelles et autres qui sont pertinentes pour la confirmation du diagnostic.

Des symptômes auditifs

Des symptômes auditifs tels que des troubles de l’audition, des acouphènes et une pression auditive ont été constatés chez 38 % des patients, mais l’audition n’est généralement que légèrement et transitoirement affectée. Une perte cochléaire (surdité de la cochlée) légère concernant les basses fréquences a été documentée dans 3 à 12 % des cas et une perte auditive bilatérale légère dans 18 % des cas dans une étude de suivi menée sur 9 ans en moyenne.

Aucun symptôme entre les crises

Si un examen neurologique est effectué entre les épisodes, dans l’intervalle sans symptômes, les résultats sont généralement normaux. Cependant, des anomalies de la motricité vestibulaire oculaire centrale apparaissent chez certains des patients. Une étude récente a montré que les anomalies de la motricité oculaire augmentent avec le temps.

Un dysfonctionnement vestibulaire durant la crise de migraine

Pendant la crise aiguë, un plus grand nombre de patients (70 %) ont développé un nystagmus pathologique. Ces constatations faites pendant l’attaque aiguë représentent des signes d’un dysfonctionnement vestibulaire central dans 50 % des cas et d’un dysfonctionnement vestibulaire périphérique dans 15 % des cas. Le diagnostic de la migraine vestibulaire n’est pas toujours précis.

 

Attention à la perte auditive !

Bien que les symptômes auditifs subjectifs (bourdonnement, plénitude, pression dans une ou deux oreilles) soient courants, une perte auditive importante doit faire suspecter un trouble de l’oreille interne tel que la maladie de Méniére.
Dans le cas d’une migraine vestibulaire, la personne peut ressentir une combinaison de crises vestibulaires, d’aura visuelle ou de sensibilité à la stimulation visuelle et au mouvement à différents moments, et elles peuvent se produire avec ou sans mal de tête.
Parfois les symptômes de vertige surviennent avant, pendant ou après le mal de tête. Parfois, vous pouvez avoir des migraines pendant des années avant que les symptômes de vertige ne se manifestent.

 

Comment faire passer une migraine - Le guide de la migraine
MIGSPRAY traitement préventif naturel des crises de migraine. Laboratoire Naturveda
04.73.55.90.96
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

1 fois par trimestre, profitez de promotions exclusives et des dernières actualités santé.

Votre inscription est prise en compte. Merci

0